Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités locales > Le tribunal jugeait aujourd'hui un ex-assistant de vie pour des agressions sexuelles sur personnes vulnérables

Le tribunal jugeait aujourd'hui un ex-assistant de vie pour des agressions sexuelles sur personnes vulnérables

Le tribunal jugeait aujourd'hui un ex-assistant de vie pour des agressions sexuelles sur personnes vulnérables  Cliquez pour agrandir cette image

Il était accusé d'avoir abusé de femmes handicapées dans le cadre de ses fonctions

Actualités locales

"Qui ne dit mot consent"...

 C'est par cette phrase que l'homme avait d'abord tenté d'expliquer les agressions sexuelles qu'on lui reprochait, affirmant que les relations sexuelles qu'il avait eu avec des bénéficiaires de l'association BVAD qui l'employait étaient consenties ou, donc, que les femmes n'avaient pas dit non.
 
L'homme de 42 ans aurait ainsi abusé de femmes handicapées dans le cadre de ses fonctions entre 2012 et 2013 à Montluçon.
Et même si hier à la barre il reconnaissait quelques gestes déplacés, il affirmait encore que les relations sexuelles qu'il avait eu avec ces femmes étaient consenties, ou alors que ses troubles psychiques (suite à un grave accident de moto) l'empêchaient de voir les limites à ne pas franchir.

Ses victimes, en fauteuil roulant, handicapées à plus de 80%, et qui étaient à peine en état de se défendre au moment des faits assuraient que les relations n'étaient pas consenties. L'une d'elle affirmait même qu'il avait abusé d'elle alors qu'elle s'était évanouie.
 
La procureure a retenu l'altération du discernement, pointée par les experts psychiatres, mais a parlé de comportement dangereux pour les personnes vulnérables ou qui ne peuvent pas se défendre. Elle a requis 3 ans ferme à l'encontre du primo-délinquant.
La défense a plaidé une relaxe partielle.
Délibéré le 17 décembre, et sujet complet à suivre demain sur RMB 100FM...

Partager

Chargement
EN CE MOMENT :
Ecouter

Accès membres

Nous sommes le Vendredi 6 Decembre 2019, Fête du jour : Nicolas
Chargement