Vous êtes ici : Accueil > Biographies > Lettre E > Eddie Cochran

Eddie Cochran

Eddie Cochran Cliquez pour agrandir cette image

La biographie complète - Eddie Cochran

Guitariste et chanteur de rockabilly et de rock and roll, Eddie Cochran se tourne d'abord vers la country avant de connaître la gloire avec " Summertime blues " ou encore " C'mon everbody ".
A l'instar de James Dean, l'ascension fulgurante de l'artiste est stoppée nette en 1960 par un tragique accident de la route... Eddie Cochran n'avait que 21 ans.

Ray Edward Cochrane dit Eddie Cochran
Né le 3 octobre 1938 à Albert Lea (Etats-Unis), mort le 17 avril 1960 à Bath (Angleterre)

Eddie Cochran n'a que douze lorsqu'il s'achète sa première guitare, dont il fait résonner les accords lorsqu'il joue avec Connie " Guybo " Smith, un ami d'enfance qui restera son bassiste durant plusieurs années.
En 1954, associé au chanteur, Hank Cochrane, un homonyme, il crée les Cochran Brothers. Le duo enregistre quelques mois plus tard deux 45 tours hillbilly, mélange de violon et de steel guitar, " Guilty conscience, Mister Fiddle " et " Tired and sleepy, fool's paradise ".
Mais c'est finalement une tout autre voie musicale qu'Eddie Cochran décide d'emprunter, celle du rockabilly. Un choix guidé par deux rencontres déterminantes ; la première avec Elvis Presley lors de l'un de ses concerts à Dallas et la deuxième avec le batteur Jerry Capehart, qui devient son manager mais également son parolier.
Il s'atèle alors à faire une démo comportant notamment " Skinny Jim ", " Pink pegged slacks " et une reprise, " Long tall Sally " de Little Richard.
En 1956, il se tourne vers le cinéma, où il interprète " Twenty flihgt rock " dans " The girl can't help it " (" La blonde et moi ") de Franck Tashlin.
Un an plus tard, il reprend une chanson de Johnny Dee, " Sittin in the balcony ".
Dès lors sa carrière va prendre un tournant plus rock encore, alliant à la fois violence et sensualité. Une image qui se confirme notamment avec " Summertime blues " et " C'mon everybody " en 1958.

Hymne à l'adolescence

Un succès qui lui permet de former son groupe, Les Kelly Four (du nom de ses ancêtres irlandais). On y retrouve le bassiste Dave Shreiber, le pianiste Jim Stivers, le saxophoniste Mike Henderson et le batteur Gene Ridgio.
En 1959, c'est la sortie de son ultime classique, " Somethin'else ".
L'année suivante, après ses tournées aux Etats-Unis, il se rend en Angleterre, où il est adulé. Et ce, malgré sa peur de l'avion contractée depuis la mort accidentelle de son ami, Buddy Holly en 1959.
C'est finalement un certain 16 avril, qu'Eddie Cochran, accompagné de sa fiancée, Sharon Sheeley, et de son ami, Gene Vincent, se rend en taxi à l'aéroport d'Heathrow. La route est rendue glissante par la pluie. C'est la sortie de route. La voiture rate un virage, percute un réverbère. Eddie Cochran traverse le pare brise. Gravement blessé, il succombe à ses blessures le lendemain... Le rock and roll vient de perdre l'un de ses créateurs les plus influents.

Digne successeur d'Elvis Presley, Eddie Cochran a influencé John Lennon, les Who ou encore les Stray Cats.
Sa popularité est aujourd'hui encore intacte. Pour preuve, le succès de la compilation, " Legendary Masters ", sortie en 1990.

Partager

Annuaire de biographies

A-Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y 0-9
Chargement
Actualités RSS

Actualités

EN CE MOMENT :
Ecouter

Accès membres

Nous sommes le Mercredi 20 Novembre 2019, Fête du jour : Edmond
Chargement