Vous êtes ici : Accueil > Biographies > Lettre V > Vanessa Paradis

Vanessa Paradis

Vanessa Paradis Cliquez pour agrandir cette image

La biographie complète - Vanessa Paradis

Printemps 87. Une Lolita qui n'a pas encore quinze ans vante les mérites d'un taxi qui s'appelle Joe et qui ne va pas partout. Vanessa Paradis fait son entrée dans le monde du show-biz...

Née le 22 décembre 1972 à Paris

Printemps 87. Une Lolita qui n'a pas encore quinze ans vante les mérites d'un taxi qui s'appelle Joe et qui ne va pas partout. Vanessa Paradis fait son entrée dans le monde du show-biz avec "Joe le Taxi", énorme tube qu'on entendra partout cet été-là et qui se vendra à plus d'un million d'exemplaires. Malgré le succès de son premier titre, Vanessa ne fait pas l'unanimité. Huée au MIDEM quelques mois plus tard, critiquée par un public sévère, elle sort néanmoins un album composé par Etienne Roda-Gil et Frank Langolff, le tandem à succès de "Joe". L'album "M&J" contient quelques tubes sucrés et pétillants, tels que "Marilyn & John", "Maxou" et "Coupe coupe".

Vanessa au 7éme art

En 1989, elle tourne "Noce Blanche" sous la direction de Jean-Claude Brisseau Son interprétation d'une lycéenne rebelle lui vaudra le Prix Romy Schneider ainsi que le César du Meilleur Espoir Féminin. En 1990, Vanessa sort son deuxième album, "Variations sur le même t'aime", qui crée l'événement. En effet, le mythique Serge Gainsbourg lui a écrit des textes (sur des musiques de Langolff) et la jeune femme en profite pour faire voler aux éclats son image acidulée. "Tandem" est un immense succès et l'inoubliable clip réalisé par Mondino plonge Paradis dans un univers warholien sulfureux. Elle recevra la Victoire de la Musique de la Meilleure Interprète Féminine. La profession est désormais de son côté.
En 1992, Vanessa travaille avec une autre pointure, Lenny Kravitz, qui lui écrit un album, sobrement intitulé "Vanessa Paradis", très influencé par les grandes figures musicales des années 60 à 70, de Burt Bacharach aux Supremes, en passant par le Velvet Underground. "Be my baby" a le goût sucré des rengaines de Diana Ross tandis que "Sunday Mondays" n'est pas sans rappeler l'univers des Beatles. Vanessa fait ses débuts sur scène l'année suivante avec une tournée nationale qui passe par l'Olympia.

La maturité

Parallèlement, Vanessa continue à tourner des films dont on retiendra surtout "La Fille sur le pont" (1999) de Patrice Leconte. Elle rencontre également l'acteur Johnny Depp dont elle aura notamment une fille, Lily Rose, née en 1999. Son album suivant, "Bliss" (2000), est donc celui d'une femme amoureuse et mère comblée, ayant eu le temps de prendre du recul par rapport à son métier. Portée par des titres tels que "Commando", "Pourtant" ou "Que fait la vie ?", Vanessa s'engage au printemps 2001 dans une grande tournée française passant encore une fois par L'Olympia et le Zénith. Deux ans plus tard, nouveau passage par le cinéma avec "Atomik circus : le retour de James Bataille" des frères Poiraud. Son tandem avec l'acteur Benoît Poelvoorde est accueilli très froidement par critique. "Mon Ange" de Serge Frydman suit en 2005.

Partager

Annuaire de biographies

A-Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y 0-9
Chargement
Actualités RSS

Actualités

EN CE MOMENT :
Ecouter

Accès membres

Nous sommes le Mardi 12 Novembre 2019, Fête du jour : Christian
Chargement